Protection de la nature, des animaux et des consommateurs: Votez OUI à la sécurité alimentaire

07. septembre 2017

Le Souverain helvétique ira aux urnes le 24 septembre pour voter entre autres sur un objet concernant la sécurité alimentaire. Martin Bossard, le responsable des affaires politiques de Bio Suisse, explique sur notre blog pourquoi Bio Suisse recommande de voter OUI et ce que les différents comités en faveur du OUI entendent par «sécurité alimentaire».

Monsieur Bossard, à quoi ressemble la sécurité alimentaire pour le Comité du OUI de l’Unions suisse des paysans?
L’Unions suisse des paysans, l’USP, veut ancrer dans la Constitution ce thème important comme concept global «du champ à l’assiette». Elle veut davantage de considération pour les denrées alimentaires et pour les paysannes et les paysans qui les produisent, mais aussi davantage de produits régionaux et provenant d’une production plus durable, mieux adaptée aux conditions locales et plus efficiente dans son utilisation des ressources. Elle exige un marché équitable à la place d’un marché libre.


Pourquoi un deuxième comité pour le OUI s’est-il formé, et qui se cache là-derrière?

L’Alliance Agraire, dont Bio Suisse fait aussi partie, partage les idées de l’USP mentionnées ci-dessus, et elle aimerait impliquer d’autres forces en plus des productrices et des producteurs: la protection de la nature, des animaux et des consommateurs, mais aussi les partis des Verts et des Verts Libéraux, le PRD et le PS. Pour l’Alliance Agraire et son comité, les points essentiels sont les suivants:

  • La production et la nature forment un tout;
  • Améliorer la durabilité dans le commerce;
  • Promouvoir la consommation durable.


    Et à quoi ressemble la sécurité alimentaire pour le Comité du OUI des organisations environnementales?

    Il s’agit d’un troisième comité pour le OUI qui a été formé par les organisations Pro Natura, BirdLife, WWF et Greenpeace. Elles voulaient à l’origine combattre l’initiative de l’USP parce qu’elles craignaient une coupe rase dans le domaine de l’écologie, mais elles soutiennent maintenant le contre-projet parce qu’il est équilibré. Leur slogan «Alimentation sûre = alimentation écologique» leur permet d’espérer davantage d’engagement dans le domaine de l’environnement et dans celui du bien-être des animaux puisqu’aucun des 17 objectifs environnementaux pour l’agriculture définis par la Confédération en 2008 n’a été atteint.


    Et pourquoi Bio Suisse recommande voter OUI sur cet objet?

    Nous partageons les buts des trois comités mentionnés ci-dessus. Le nouvel article constitutionnel traite le sujet en détail. Nous en attendons une poussée pour l’agriculture biologique et nous nous réjouissons d’avoir réussi à ramener les différents acteurs derrière un projet commun. Bio Suisse ramène donc aussi en politique l’équilibre entre l’homme, l’animal et la nature.


    Site internet de l’Union suisse des paysans dédié à ce sujet: https://www.ernaehrungssicherheit.ch/fr/
    Site internet de l’Alliance Agraire dédié à ce sujet: https://www.ernaehrungssicherheit-ja.ch/fr/
    Communiqué aux médias de Pro Natura, BirdLife Suisse et WWF Suisse: https://www.pronatura.ch/news-fr/items/oui-a-la-securite-alimentaire-oui-a-lagriculture-ecologique