MENU

INFO NOUVELLES AOÛT

L'été est là, avec ses ombres et lumières, ses envies de baies fraîchement cueillies, de fruits bien mûrs, de légumes, de pique-niques à l'orée d'un bois, de grillades assaisonnées de rires et de lampions. Nous voyageons en hamac, à pied, à bicyclette, en chaise-longue et sac au dos par monts et par vaux. La vie est belle comme un songe de nuit d'été. Mais il arrive qu'un coup de tonnerre, soudain, endeuille ces journées ensoleillées. Cela a été le cas pour l'annonce de l'éboulement de l'Alp de Lagh GR, tragédie qui, fin juillet, a coûté la vie à l'armaillie et biologiste Katia Boschi. Des nouvelles comme celles-là nous remplissent d'humilité et de tristesse. Située dans le Val Cama, l'Alp de Lagh avait reçu en 2006 le premier prix d'encouragement de Bio Suisse pour le caractère innovant et durable de son agriculture biologique.

Vôtre Bio Suisse

LE PRODUIT DU MOIS - VIANDES ET POISSONS A GRILLER


Le parfum vous en chatouille les narines, la mélodie vous en charme l'oreille: hamburger de bœuf, cuisse de poulet, chorizo ou truite, partout le pétillement des grillades emplit l'atmosphère. Sport national des Helvètes, la grillade vit un changement de valeurs: la viande de qualité a une cote croissante et, avec elle, la qualité bio, le goût bio, mais aussi une conception consciente et durable de la consommation de viande.

Prenons l'exemple de la saucisse; elle ne peut évidemment valoir que la viande qu'elle renferme, laquelle dépend à son tour de la qualité du fourrage que mange le bétail. Car si la transformation doit ménager le produit, et le produit être exempt d'arômes et d'additifs inutiles, l'élément déterminant est, bien sûr, le bien-être des animaux. Et ceux des paysans Bourgeon ont des sorties régulières, des stabulations spacieuses ainsi que des fourrages bio correspondant à leurs besoins. Et, en cas de maladie, la médecine alternative a priorité. "La viande et le poisson sont actuellement le segment bio qui se développe le plus rapidement, et nos bouchers sous licence, tout comme la grande distribution, proposent régulièrement de nouveaux produits carnés bio", explique Michèle Hürner, cheffe produit viande, volaille et poisson de Bio Suisse. Du filet à la chipolata, l'offre a de quoi combler tous les goûts et tous les palais. Accompagnées de légumes Bourgeon de saison, les grillades sont d'une variété sans fin. Ces boucheries proposent tout ce qu'il faut pour une bonne grillade Bourgeon.

L'OURSON BIO EN GOMME - BON OU MAUVAIS?


Les consommateurs de produits bio ont l'habitude de poser des questions critiques, qui orientent ensuite leur consommation. Par exemple, faut-il ou non manger des oursons de gomme bio. L'ourson de gomme qualité Bourgeon a été adopté par les petits enfants, mais aussi par de grands et même de très grands enfants. Mais pourquoi, se demandent certains, trouve-t-on sur l'ourson Bourgeon, la marque de Bio Suisse, cet "affreux" numéro E. Soyez sans crainte: les numéros E ne sont pas tous mauvais.

Prenons par exemple le numéro E 903, la cire de carnauba. Issue d'un palmier tropical, le Copernicia cerifera, elle n'est donc pas synthétique. Produit d'enrobage et de séparation, elle empêche les oursons de coller les uns aux autres et les adultes d'engloutir tout le paquet de bonbons d'un seul coup. Cet E-là est sans aucun danger pour la santé.
Seuls sont admis dans les produits Bourgeon les additifs et auxiliaires de transformation indispensables à l'obtention, la conservation et la qualité des produits. Tout comme la cire de carnauba, ces substances doivent être naturelles et ne rien devoir au génie génétique. Sont également interdits, les transformations chimiques, l'enrichissement vitaminique artificiel et l'irradiation. Les oursons en gomme Bourgeon contiennent en outre de l'E 330, c'est-à-dire de l'acide citrique, que l'on trouve à l'état naturel dans certains fruits et beaucoup d'autres aliments. L'acide citrique étant physiologiquement dégradé par l'organisme, qu'il n'encombre donc pas, les professionnels de l'alimentation de Bio Suisse l'ont classé non dangereux. L'acide citrique est utilisé dans les oursons comme acidifiant, comme on se sert en cuisine de jus de citron pour obtenir une note acide.

Des plus petits aux plus grands, les enfants peuvent faire entière confiance aux oursons comme aux autres produits Bourgeon: les additifs qu'ils contiennent sont tous bio-compatibles et sans danger pour la santé. Le rôle de beaucoup d'entre eux est d'ailleurs uniquement de permettre la transformation ou la conservation du produit. En savoir plus sur les principes de transformation de Bio Suisse ?

PRIX DU VIN BIO - 3 X L'OR POUR LE BOURGEON


Lors du concours international du vin bio qui s'est déroulé récemment à Bad Dürkheim, en Allemagne, un jury constitué de 26 spécialistes a "tasté" plus de 600 vins. Trois journées de dégustation pour primer 420 vins bio, avec des médailles d'or pour les vins suisses Bourgeon.

Ville de la forêt du Palatinat et de la plaine du Rhin, Bad Dürkheim est connu pour ses sources et son magnifique vignoble. Le 4e Concours international du vin bio a réuni 18 pays. Les producteurs suisses ont présenté 14 vins. L'analyse statistique des résultats de dégustation confirme "que les vins bio augmentent régulièrement en qualité". On se félicitera donc doublement de trouver parmi les lauréats du concours deux vignerons Bourgeon produisant selon les directives de Bio Suisse. Trois de leurs vins ont obtenu l'or. Ce sont: le Quartero blanc 2012 du domaine Roland et Karin Lenz, Iselisberg TG, le Hofräbe Johanniter AOC 2012 ainsi que le Mousseux Blauburgunder AOC 2012 de Bruno Martin, Biovin-Martin à Gléresse BE. Autre fait remarquable: tous les vins bio suisses en compétition ont obtenu soit l'argent soit une recommandation.

ANNIVERSAIRE - LE FIBL A 40 ANS


"Le FiBL (Institut de recherche de l'agriculture biologique)est pour notre association et les exploitations bio une chance", dit Urs Brändli, président de Bio Suisse. Une "chance" qui existe depuis 40 ans. L'importance grandissante de l'agriculture biologique aidant, nous souhaitons au FiBL qu'il soit une chance pour un nombre croissant de gens. A l'occasion de cet anniversaire, collaboratrices et collaborateurs du FiBL organiseront le 25 août, à Frick AG, une journée portes et granges ouvertes.  

Le FiBL est aujourd'hui pour l'agriculture biologique une institution de recherche et de conseil de renommée mondiale. Sur ses sites suisse, allemand et autrichien travaillent 150 collaboratrices et collaborateurs, dont environ 125 en Suisse. Les chercheurs n'étant pas gens à faire les choses à moitié, ils ont concocté pour la journée des portes ouvertes de leur merveilleux site de Frick un programme aussi attrayant qu'instructif: de l'utilité de la biodiversité aux questions de contrôle et de certification, en passant par le marché des paysans bio, les programmes pour enfants, les visites guidées d'un vignoble bio et quelques aspects du monde international de l'agriculture biologique, jusqu'aux délices bio que les visiteurs trouveront sur leur assiette, Frick sera, de 10 h à 17 h, une véritable mine de découvertes et de trouvailles. Car, comme le souligne Urs Niggli, le directeur du FiBL: "L'agriculture biologique est à réinventer constamment et elle est toujours aussi passionnante qu'il y a 40 ans." Venez-vous en convaincre vous-même.

LES 100 ANS DU HAUENSTEIN - DE L'HISTOIRE EN PLEIN AIR


Vous connaissez certainement le Hauenstein, premier grand tunnel ferroviaire de Suisse … Et vous me dites que vous ne connaissez pas le Zwillmatthof, à Wisen - sur la route d'Olten à Bâle, non loin de la limite entre le canton de Bâle-Campagne et celui de Soleure ? Une exploitation Bourgeon paradisiaque, plantée de magnifiques arbres de haute tige, une exploitation où prospèrent des vaches à lait, des veaux, des bœufs, des poules, des chèvres, des oies et des porcs. Mais pas seulement. Il y naît aussi de merveilleuses histoires.

Ces histoires, c'est Thomas Nussbaumer, le patron du Zwillmatthof, qui en a eu l'idée. Des histoires auxquelles les comédiens de la troupe Feld-Wald-Wi(e)sen-Musicals donnent vie sur place dans le cadre de captivants spectacles son et lumière. Du 23 août (jour de la première) au 6 septembre, ils feront reculer de cent ans la marche du temps. Il y a cent ans fut en effet entreprise la construction du tunnel de base du Hauenstein, entre Trimbach et Tecknau, villages qui virent alors affluer un très grand nombre de travailleurs immigrés, pour la plupart italiens. Le paysan Bourgeon Thomas Nussbaumer a fait de ce thème un festival. Un festival qui, en 2009, lui a valu, ainsi qu'à son équipe, le prix Sola et dont la demi-douzaine de représentations animent avec succès la scène culturelle et touristique du petit village de montagne de Wisen. Cette année, les spectateurs auront en outre le plaisir de voir fumer une meule de charbonnier, et le Café du tunnel les accueillera deux heures déjà avant le début du festival. "Pour le plaisir des grands et des petits, les portes des écuries seront ouvertes pendant les représentations et nous serons là pour donner des explications", assure notre conteur. Pour plus d'informations.

LE TRUC DU MOIS - DIALOGUER DURABLEMENT


Premièrement, nous sommes tous concernés par les problématiques durables. Et de deux, tout le monde veut donner son avis, mais sans être forcément entendu. Et de trois, il est parfois difficile de savoir où se situe la limite entre le "greenwashing" et les faits réels. Une nouvelle plate-forme Internet a été créée pour tous ceux qui veulent s'exprimer et être entendus.

Le développement durable est un sujet qui nous concerne tous mais il est parfois mal compris ou mal géré. Afin d'encourager la population à s'impliquer davantage, Ecobs.ch offre une nouvelle démarche "neutre et constructive", comme l'affirme le site initié par Susanne Sinclair, entrepreneuse de Vevey VD. Cette plate-forme de dialogue d'un nouveau genre veut réunir échanges d'idées et prises de parole sur des thématiques durables. Elle compte par ailleurs encourager le développement de nouveaux produits, idées ou initiatives. Elle s'adresse donc aux particuliers, aux entreprises et aux pouvoirs publics sensibles au développement durable et qui désirent s'exprimer et faire bouger les choses. Bref: nouer des contacts et faire circuler l'information dans les bons circuits. Il s'agit, comme on le voit, d'un véritable programme de communication au service de la durabilité.

LE MONDE DU BIO EST EN MOUVEMENT. RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES ACTUALITÉS GRÂCE À NOTRE NEWSLETTER.