Bio Suisse fête ses 40 ans

Depuis sa fondation, le 1er septembre 1981, la fédération Bio Suisse est passée du statut de pionnière à celui d’organisation biologique phare de la politique agricole et du marché.

Son développement continu a été possible grâce au dévouement de nombreuses personnes qui, indépendamment de leurs tendances et intérêts personnels, se sont consacrées avec conviction et corps et âme à l’agriculture biologique et au Bourgeon. Le Bourgeon, notre label, est à présent la marque de produits bio jouissant de la plus grande crédibilité et du plus haut degré de notoriété en Suisse.

Fondation de l’«Association des groupements de producteurs biologiques suisses»

Fondation de l’«Association des groupements de producteurs biologiques suisses (AGPBS)» à Bâle par les cinq organisations Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL), Demeter, Biofarm, Progana et Bioterra.
Premier président: Werner Scheidegger, Madiswil.
Inscription de la marque Bourgeon.

Premier directeur: Rainer Bächi, Sulgen. Adoption des premières directives pour la distinction de produits avec la marque Bourgeon.

En 1992, la Confédération et les cantons reconnaissent officiellement et légalement l’agriculture biologique en l’intégrant dans la loi en tant que forme de production éligible aux subventions aux côtés de la production intégrée. Premières directives de transformation Bio Suisse.

Introduction de paiements écologiques directs aux entreprises paysannes.
Avec Naturaplan, Coop rejoint le secteur du bio.

Migros rejoint le secteur du bio.

Le marché et l’association connaissent une forte croissance. 1‘600 nouvelles entreprises viennent s’y ajouter.

Changement du nom de l’association, AGPBS devient Bio Suisse.

L’ordonnance sur l’agriculture biologique entre en vigueur. Elle règlemente entre autres la labellisation de produits alimentaires issus de l’agriculture biologique.
Fondation de bio.inspecta: la certification est ainsi externalisée à une société de contrôle et certification indépendante du point de vue organisationnel.

Bio Suisse fête ses 20 ans au Möschberg.

Les produits Bourgeon atteignent pour la première fois un chiffre d’affaires d’un milliard de francs.

Le projet Planète Bio familiarise 1‘500 élèves suisses avec le bio.

Premier recul des adhésions (fermes Bourgeon), entre autres en raison de difficultés sur le marché de la production laitière.
Première classe terminale de la formation pilote Bio Suisse pour agriculteurs spécialité agriculture biologique.

Ouverture de la certification, homologation de trois organismes de certification.

Plus de 1‘000 nouveaux produits Bourgeon voient le jour en une année; 10 % des exploitations agricoles suisses sont des fermes bio.
Adoption d’un nouveau concept directeur avec pour vision «La Suisse, Pays Bio».

Lancement de l’offensive bio pour plus de fermes bio et une plus grande surface bio en Suisse. Directive Relations commerciales équitables.

Fondation de l’INTERNATIONAL CERTIFICATION BIO SUISSE AG: la certification des exploitations à l’étranger est ainsi externalisée à une filiale (l’accréditation a lieu en 2015).
20 ans de partenariat entre Bio Suisse et Coop. Deux milliards de chiffre d’affaires en produits bio.

La durabilité devient un sujet prioritaire dans la stratégie et dans la communication.
Part du bio dans le marché des produits alimentaires: 7,1 %.

Premier rapport sur la durabilité du secrétariat et de l’association. 6’000 fermes travaillent conformément aux directives Bio Suisse. Ouverture d’une antenne romande, filiale du secrétariat à Lausanne.

De nombreuses fermes se convertissent au Bourgeon Bio (386), forte croissance en Suisse romande. Le projet ProBétail pour la promotion de la santé animale est un véritable succès.

Nouveau niveau record du nombre de fermes Bourgeon: 6’423. Nouveau record en termes de chiffre d’affaires (2,7 milliards de CHF) et de part de marché (9 %) bio. Adoption de la stratégie Avanti 2025 avec pour objectif 25 % de fermes bio et une part de marché de 15 %.

Dans tous les domaines, le bio atteint de nouveaux sommets: 15 % des terres agricoles, 6’719 fermes Bio Suisse et plus de trois milliards de francs de chiffre d’affaires. Coop fête les 25 ans de Naturaplan et son partenariat long et prospère avec Bio Suisse.

Pendant l’année de pandémie, l’alimentation bio connaît un essor sans précédent. La part de marché grimpe à 10,8 %. Le nombre d’entreprises de transformation travaillant avec le Bourgeon est également en forte croissance, jusqu’à atteindre 1’144 fermes. Le projet ProBétail, couronné de succès depuis de nombreuses années, est élargi aux domaines de la production végétale, du sol et des affaires sociales et s’appelle désormais ProBio. Un nouveau département, baptisé «Projets stratégiques et recherche», donne un coup d’accélérateur aux questions du climat, du bienêtre animal, de la responsabilité sociale et du bio dans la restauration collective.