Transformation des herbes et plantes médicinales

07. janvier 2021

Martina Rocco a non seulement la main verte, mais aussi une connaissance approfondie du pouvoir et des vertus des herbes aromatiques et des plantes médicinales. Son jardin est certifié Bourgeon depuis janvier 2021 et sert de base aux nombreuses recettes de cosmétiques naturels bienfaisants pour l’ensemble du corps, de produits d’entretien efficaces et écologiques, de workshops inspirants et de randonnées sur les herbes en Appenzell.

Quiconque passe par Stein, en Appenzell, se souviendra longtemps de la magnifique maison appenzelloise de Martina Rocco et surtout du jardin d’herbes aromatiques en terrasses qui se trouve juste devant. Il est certifié Bourgeon depuis janvier 2021. «Pour moi, il était tout naturel de demander la certification, car je n’ai jamais utilisé de poison dans mon jardin», déclare la fée des herbes Martina Rocco. Elle est ainsi la seule en Suisse à produire des cosmétiques naturels à base d’herbes aromatiques et de plantes médicinales certifiées Bourgeon. La certification Bio Suisse était pour elle plus importante que, par exemple, la norme NaTrue pour les cosmétiques, car le Bourgeon est bien connu en Suisse et constitue un label de qualité sur lequel elle veut miser. Elle vit les valeurs de Bio Suisse depuis le début. «Je n’ai pas eu besoin de changer ou de reconvertir quoi que ce soit dans mon jardin pour la certification. Je ne fertilise qu’avec des produits naturels, des raclures de corne, des poudres de roches et des engrais verts», précise Martina Rocco.

Produits à base d’herbes aromatiques et de plantes médicinales

Tout au long de l’année, workshops passionnants et randonnées sur les herbes aromatiques. Les randonnées sur les herbes ont lieu en été; à partir de juin 2021, découverte du Hoher Kasten et délices culinaires avec Martina Rocco; au printemps, workshops sur les crèmes et, en hiver, cours dans l’atelier sur les produits d’entretien. Vous trouverez l’assortiment complet de Kräuterzauber sur la boutique en ligne: www.kraeuterzauber.ch

Un petit paradis de la diversité.

Son jardin de 150 m2 est un lieu de biodiversité qui dispose d’une grande richesse variétale. «Nous avons beaucoup d’oiseaux ici, et au printemps et en été, le jardin est un véritable paradis pour les abeilles et les papillons». Son secret: elle mise sur les auxiliaires qui trouvent dans son jardin l’habitat dont ils ont besoin, avec des pots de fleurs retournés et de la laine de bois. Elle laisse les plantes vivaces en l’état et veille à diversifier l’assolement. Le ruisseau qui coule juste à côté de la maison est toujours bordé de bandes de fleurs. Environ 110 herbes différentes poussent désormais dans son jardin, dont certaines plantes rares et des variétés Pro Specie Rara telles que des épinards-en-arbre et des espèces rares de lavande. Martina Rocco se focalise sur la diversité de manière générale: de l’Iboza riparia (faux patchouli) à la mauve, la molène, la rose, le chardon bleu, la consoude et l’angélique – l’une de ses préférées – en passant par les plantes médicinales classiques comme le souci et l’échinacée. Et bien sûr des herbes aromatiques classiques, telles que la mélisse, le romarin et le thym. Et dans chaque plate-bande, on retrouve aussi quelques plantes de camomille, elles constituent «le système immunitaire» du jardin et contribuent à la bonne santé des racines de toute la plate-bande.
Quand elle et son mari ont planté le jardin d’herbes aromatiques il y a plus de cinq ans, ils ont d’abord dû retirer beaucoup de pierres du sol et ajouter de l’humus. Ils ont ensuite installé délibérément un tas de pierres, lequel sert maintenant d’abri aux crapauds, aux grenouilles et aux lézards. Le jardin dispose aussi d’un grand hôtel à insectes. Martina Rocco a alors commencé avec des semis de Demeter qui se sont multipliés au fil des années. Plus de 90 % de ses plantes sont pluriannuelles et faciles à entretenir, seules la monarde, la sauge fruit tropical et la scille maritime doivent être hivernées dans la cave de tissage sèche à dix degrés.

Transformation des herbes et plantes médicinales.

Martina Rocco confectionne toute l’année ses produits naturels «Kräuterzauber» directement dans l’atelier de sa maison appenzelloise: en été, c’est la haute saison – tant au jardin que dans l’atelier. À partir de juillet, les premières herbes sont récoltées et transformées, environ 150 kg de matériau végétal sont récoltés chaque année. Une partie des plantes fraîches lui sert à produire directement des huiles essentielles, l’autre partie des fleurs et des plantes est séchée lentement dans des boîtes de séchage avant d’être transformée en teintures. La lavande est par exemple suspendue en bouquets, broyée puis soigneusement stockée pour confectionner des macérats en hiver avec les plantes séchées. Grâce à une macération délicate qui absorbe l’énergie de la plante pendant huit semaines, Martina Rocco peut produire tout au long de l’année et en fonction des commandes.

Nouvelles recettes, fabrication douce et respectueuse des ressources.

«Aussi peu que possible mais autant que nécessaire», telle est la devise de l’élaboration des recettes. Tous les produits ne contiennent qu’un petit nombre de composants soigneusement sélectionnés et combinés de manière harmonieuse. Martina Rocco achète des huiles de support telles que de l’huile d’amande douce, de jojoba ou de noyau d’abricot et de la cire d’abeille de qualité bio, ainsi que de véritables huiles essentielles utilisées pour le parfumage naturel. Pour le développement des produits, cette herboriste passionnée détermine quelles herbes répondent à tel ou tel besoin. Les produits doivent permettre à la peau de se régénérer elle-même. Elle utilise ses herbes et ses plantes médicinales en fonction de nos besoins: par exemple, l’huile de carotte bio, riche en énergie, est utilisée dans les soins nourrissants des mains et des pieds, le souci et la camomille pour les soins particulièrement doux des bébés et la rose délicatement parfumée dans le gel douche Rosalie et la crème pour le visage. Une particularité du gel douche est sa valeur pH 8 légèrement basique qui renforce l’équilibre acido-basique et élimine les acides excédentaires de la peau.
Martina Rocco procède à de nombreux essais et dispose d’une grande expérience en matière de création de nouveaux produits. Elle développe une à deux nouveautés par an. Elle souhaiterait élaborer prochainement une ligne de soins pour hommes, laquelle comprendrait aussi une huile à barbe.
L’assortiment Kräuterzauber a été récemment enrichi d’une ligne de soins capillaires. Pour ce faire, Martina a travaillé avec une coiffeuse bio et développé une gamme complète de produits: des shampooings au houblon, à l’ortie et à la lavande, un traitement capillaire à la mauve et des sprays de soin et de coiffage. La coiffeuse bio est aussi pour elle une excellente partenaire commerciale. Celle-ci vend en effet la gamme de soins capillaires Kräuterzauber dans son salon et d’autres magasins spécialisés.

La redécouverte d’un savoir millénaire.

Martina Rocco a hérité de sa grand-mère sa passion pour les herbes aromatiques et les plantes médicinales. Elle a approfondi ses connaissances à la Kräuterakademie, où elle a beaucoup appris sur les principes de botanique et les méthodes de guérison possibles. Martina est aujourd’hui herboriste diplômée et utilise ses connaissances pour créer de nouveaux cosmétiques naturels, des produits d’entretien écologiques et des remèdes naturels, p. ex. de précieuses pommades cicatrisantes, des baumes et des roll-ons aux huiles essentielles. Elle apprécie beaucoup aussi les échanges avec des naturopathes, lesquels sont souvent d’excellentes sources d’inspiration. Les livres anciens, qui transmettent des connaissances sur les vertus des herbes et sur des remèdes traditionnels, l’aident également beaucoup pour ses propres recettes. Parfois, une recette ne nécessite qu’un léger ajustement en matière de parfum ou d’haptique. Dans les livres, Martina Rocco trouve également des idées pour les noms de certains produits de ses lignes de soins: la crème Cléopâtre aux fleurs de molène, par exemple, doit son nom à l’anecdote selon laquelle Cléopâtre utilisait déjà la molène dans ses soins nourrissants et rajeunissants.
Pour que ces précieuses connaissances ne se perdent pas, Martina Rocco propose également des workshops qui lui permettent de partager sa grande expérience en fabriquant différents produits avec les participants. Cette herboriste chevronnée transmet aussi son savoir lors de promenades et randonnées sur les herbes aromatiques. Elle attend l’été avec impatience, car elle va proposer son premier cours d’herboristerie sur le Hoher Kasten. On lui a demandé d’animer des visites guidées spécialisées du jardin alpin et de fabriquer ensuite des produits avec les plantes récoltées.Nous souhaitons donc à Martina une bonne saison de jardinage et de nombreux moments Kräuterzauber pleinement magiques!
Texte: Maya Frommelt, Images: B. Dittli et Maya Frommelt