MENU

04.04.2017 | LE BOURGEON A CONTINUÉ DE CROÎTRE DANS TOUS LES SECTEURS

Le bio est dans l'air du temps. En 2016, tous les chiffres-clés importants de l'agriculture biologique et du marché bio ont continué leur progression vers le haut. Bio Suisse compte actuellement 6'144 producteurs Bourgeon. Le chiffre d'affaires des produits alimentaire bio a atteint 2,505 milliards Fr. (+ 7,8 %) et une part de marché de 8,4 pourcent. La Suisse romande a progressé plus fortement que la moyenne.
L'agriculture biologique a reçu l'année passée une forte poussée: 386 nouveaux producteurs se sont annoncés à Bio Suisse pour le 1er janvier 2017, dont 112 en Romandie - on n'en avait plus vu autant depuis les années nonante. La viticulture connaît une véritable explosion de reconversions: 26 vignerons de plus misent sur le Bourgeon et la surface de vigne cultivée en bio augmente ainsi d'un tiers d'un coup. Au total 6'144 producteurs travaillaient selon le Cahier des charges de Bio Suisse à fin 2016. Ils cultivent en tout quelque 140'000 hectares, ce qui correspond à une proportion de 13,4 % de l'ensemble de la surface agricole.

Le marché bio a aussi continué de progresser en augmentant d'env. 7,8 % (2015: 5,2 %), le chiffre d'affaires bio a dépassé pour la première fois les 2,5 milliards de francs (2015: 2,323 mia Fr.) et la proportion de bio par rapport à l'ensemble du marché alimentaire a atteint 8,4 % (2015: 7,7 %). Les chiffres d'affaires et les parts de marché ont progressé plus fortement que la moyenne en Suisse romande. Toujours plus de consommatrices et de consommateurs se décident pour le bio, prenant ainsi leurs responsabilités pour l'environnement. Une bonne moitié des consommateurs achètent chaque jour ou plusieurs fois par semaine des produits bio. Cela représente en moyenne 299 francs par habitant (2015: 280 Fr.). La Suisse reste donc championne du monde
de la consommation bio - c'est une reconnaissance importance de la valeur du secteur biologique suisse.

Tous les groupes de produits ont progressé et ont gagné des parts de marché. Comme ces années passées, ce sont les produits frais qui sont le segment le plus important avec un chiffre d'affaires de 1,25 milliards de francs et une part de deux tiers de l'ensemble du panier bio. Les produits convenience continuent de gagner en importance et progressent de nouveau plus fortement que la moyenne. L'importance des produits frais se reflète sur les listes de commande des différents produits: les légumes sont maintenant au deuxième rang, avant le pain frais. Le produit bio le plus apprécié reste donc l'œuf. Les parts de marché de ces trois produits sont toutes supérieures à 20 %! Les chiffres montrent une image claire: Le marché bio reste dynamique. Il satisfait l'appétit d'une clientèle bio en progression et suit les tendances de la société.

"Les consommateurs sont la clé du succès", dit Daniel Bärtschi, le directeur de Bio Suisse. "Les agriculteurs et transformateurs Bourgeon s'orientent d'après leurs besoins et élargissent sans cesse l'assortiment. C'est d'ailleurs cette base qui permettra au bio d'améliorer l'équilibre entre l'homme, l'animal et la nature."

Les liens suivants vous mènent vers d'autres informations sur le développement de l'agriculture biologique et du marché bio en 2016:
www.bio-suisse.ch/fr/bioinzahlen.php
rapport.bio-suisse.ch

--------------------------
Contact pour les médias:
Lukas Inderfurth, Responsable du Service médias de Bio Suisse, 061 204 66 25, lukas dot inderfurth at bio-suisse dot ch

--------------------------
Telechargements:
Le communiqué au format: DOC 256 KB et PDF 218 KB

LE MONDE DU BIO EST EN MOUVEMENT. RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES ACTUALITÉS GRÂCE À NOTRE NEWSLETTER.