MENU

QUESTION FRÉQUENTES CONCERNANT LE LABEL

EXISTE-T-IL DES DIFFÉRENCES ENTRE LES NORMES EU ET BIO SUISSE?

Les prescriptions bio varient selon les pays. Les directives de Bio Suisse sont plus sévères et plus complètes que les directives bio de l'UE aussi bien au niveau de la production que de la transformation. Les exigences suivantes ne sont valables que pour le Bourgeon et pas pour le bio de l'UE:
- L'ensemble de la ferme doit être est exploitée de manière biologique (le Bio de l'UE autorise de n'exploiter qu'une partie du domaine en bio);
- Réglementations plus sévères et plus détaillées pour la fertilisation, la rotation des cultures et les produits de protection des plantes;
- Limitation de chauffage des serres;
- Pas de transport par avion;
- Restrictions pour les importations (cf. ci-dessus);
- Directives pour favoriser la biodiversité: au minimum 7 % de surfaces de compensation écologiques ainsi que catalogue de mesures;
- Respect d'exigences sociales, charte pour des relations commerciales équitables;
- Prescriptions sévères et spécifiques aux différents produits pour les procédés de transformation et les additifs autorisés;
- Prescriptions pour les matériaux d'emballage;
- Directives et prescriptions pour la lutte contre les parasites pendant le stockage et la transformation.

Voyez Mémo: PDF 355 KB

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES ENTRE LE BOURGEON ET M-BIO?

Les matières premières suisses utilisées pour les produits M-Bio proviennent aussi de fermes Bourgeon. Toutefois, la transformation ne se déroule pas selon le Cahier des charges de Bio Suisse. Les produits d'importation M-Bio sont généralement certifiés selon les normes européennes. Les directives valables pour les produits importés et les produits transformés M-Bio sont donc moins sévères que celles pour les produits Bio Suisse.

QUELLES SONT LES DIFFÉRENCES ENTRE DEMETER ET BIO SUISSE? Y A-T-IL DES DIRECTIVES SPÉCIALES?

En plus du Cahier des charges de Bio Suisse, les producteurs Demeter observent également les directives Demeter. Les agriculteurs biodynamiques mettent à profit les forces qui se trouvent dans la nature et dans leurs préparations. Ils tirent parti de ces énergies pour améliorer les sols et la qualité et tiennent compte des influences positives des positions changeantes du soleil, de la lune et des planètes entre elles. Les paysans Demeter interviennent consciemment sur le paysage afin que les principaux auxiliaires comme les abeilles puissent y trouver des conditions de vie favorables.
Certaines réglementations sont plus strictes que chez Bio Suisse, il est p. ex. interdit d'écorner les vaches. Les directives pour la transformation sont aussi plus sévères, les additifs et les étapes de transformation autorisés sont encore moins nombreux. L'homogénéisation et le procédé UHT sont p. ex. interdits pour le lait
Les agriculteurs Demeter se fondent sur le "Cours aux agriculteurs" délivré par Rudolf Steiner lors de la Pentecôte 1924 à Koberwitz. Cette somme de préceptes et de conseils a été depuis lors mise en pratique et ultérieurement développée par les agriculteurs biodynamiques dans le monde entier.
www.demeter.ch

LES EXPLOITATIONS KAG SONT-ELLES AUSSI DES EXPLOITATIONS BIO SUISSE?

Oui, chaque exploitation KAG est une exploitation certifiée Bio Suisse. KAG-Freiland accorde une grande importance aux conditions d'élevage et édicte dans ce domaine des prescriptions complémentaires selon lesquelles, par exemple, un troupeau de poules doit obligatoirement comporter des coqs et pouvoir sortir quotidiennement même en hiver (Bio Suisse: au minimum 13 fois par mois). www.kagfreiland.ch

LE MONDE DU BIO EST EN MOUVEMENT. RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES ACTUALITÉS GRÂCE À NOTRE NEWSLETTER.