MENU

03.04.2019 | LE BOURGEON A ATTEINT DE NOUVEAUX RECORDS EN 2018

Le chiffre d'affaires des denrées alimentaires bio a dépassé les 3 milliards de francs en 2018. Tous les groupes de produits ont progressé, dont certains fortement, et la part de marché globale frôle les 10 pourcent. Les paysannes et paysans suivent le mouvement: Quelque 7'100 producteurs respectent maintenant le Cahier des charges de Bio Suisse.
Tout cela à juste titre: l'agriculture biologique et la consommation bio préservent les ressources et amènent l'homme, l'animal et la nature en équilibre.
Année après année, de plus en plus de consommatrices et de consommateurs suisses se décident pour le bio: 56 pourcent déposent chaque jour ou plusieurs fois par semaine des produits bio dans leur panier d'achats, ce
qui a fait augmenter le chiffre d'affaire bio au-delà de 3 milliards de francs et propulse les Suisses en tête du classement mondial: Ils achètent pour 360 francs de produits bio par habitant et par année (2017: 320 francs).

TROIS GROUPES DE PRODUITS RÉALISENT UNE PART DE MARCHÉ DE PLUS DE 20 %


"Le chiffre d'affaire des denrées alimentaires bio a augmenté l'année passée de 13,3 pourcent en Suisse", se réjouit Balz Strasser, le directeur de Bio Suisse. La part de marché atteint ainsi 9,9 pourcent. Comme l'année passée, c'est la Suisse romande qui a le plus fortement progressé. Avec une part de marché de 9,9 pourcent elle rejoint pratiquement la Suisse allemande, qui atteint pour la première fois 10 pourcent. Et la Suisse italienne a aussi progressé plus fortement que l'année précédente, atteignant une part de marché de 8,6 pourcent

Tous les groupes de produits ont progressé et ont gagné des parts de marché. Le champion reste l'œuf avec une part de marché de 27,6 pourcent (+ 9 %), suivi par le pain frais avec 25,3 pourcent (+ 16 %) et les légumes, salades et pommes de terre avec 21,8 pourcent (+ 10,2 %). Le bio atteint donc une position commerciale importante pour trois groupes de produits - et d'autres vont suivre.

LES PAYSANNES ET PAYSANS SUIVENT LE MOUVEMENT ET PASSENT EN BIO

Les "25 ans de Naturaplan" ont contribué à une année fulgurante de la Coop, dont le chiffre d'affaires des produits bio a atteint 1'394 mio Fr. (+ 16,3 %). Cela représente une augmentation de la part du marché bio à 45,4 pourcent (2017: 44,3 %). La Migros a réalisé un chiffre d'affaires de 990 mio Fr. (+11,4 %) et atteint une part de 32,3 pourcent du marché bio (2017: 32,8 %). Coop et Migros ont de nouveau été porteuses de croissance en 2018 et réalisent trois quarts du chiffre d'affaires bio. "Il est réjouissant que toujours plus de preneurs de licences mettent sur le marché des nouveaux produits Bourgeon ou "fassent bourgeonner" des produits actuels, dit Balz Strasser. Bio Suisse a ainsi pu saluer en 2018 son 1000ème preneur de licence et atteint ainsi déjà l'objectif inscrit dans sa stratégie "Avanti 2025".

Les paysannes et les producteurs répondent à la demande bio: il y avait 6'719 fermes Bourgeon à fin 2018, et 370 s'y sont rajoutées au début 2019, 118 rien que pour la Romandie. Il y a maintenant au total quelque 7'100 domaines agricoles suisses qui respectent le Cahier des charges de Bio Suisse - plus de 1000 domaines en Romandie. L'agriculture bio représente 15,4 pourcent de la surface agricole utile totale - pour la première fois 10 pourcent en plaine, presque 25 pourcent en montagne.

Vous trouverez des informations détaillées sur le développement de l'agriculture biologique et du marché bio en 2018 ici: https://www.bio-suisse.ch/fr/medias.php (dossier pour les médias).

CONTACT POUR LES MÉDIAS

Lukas Inderfurth, Responsable Communication de Bio Suisse, tél. 061 204 66 25, lukas dot inderfurth at bio-suisse dot ch

TÉLÉCHARGEMENTS

Le communiqué au format PDF 212 KB

LE MONDE DU BIO EST EN MOUVEMENT. RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES ACTUALITÉS GRÂCE À NOTRE NEWSLETTER.