MENU

Produits importés


POLITIQUE D'IMPORTATION


IMPORTATIONS À LA SUISSE

Les cahiers des charges de l'agriculture biologique diffèrent de pays en pays. Pour que les ingrédients importés qui entrent dans la composition des produits Bourgeon satisfassent eux aussi les exigences sévères de Bio Suisse, les agriculteurs étrangers et les entreprises agro-alimentaires doivent respecter des directives équivalentes à celles du cahier des charges de Bio Suisse. La Commission de labellisation des importations (CLI) est chargée de vérifier cette équivalence sur la base des rapports d'inspection des organismes locaux de contrôle.



RESTRICTIONS DANS L'IMPORTATIONS DES PRODUITS

  • Seuls les produits qui arrivent en Suisse par voie terrestre ou maritime peuvent être reconnus comme produits Bourgeon (interdiction du transport aérien). Les éventuelles exceptions doivent être autorisées de cas en cas par la CLI (Commission de labellisation des importations).
  • La priorité est donnée aux importations provenant des pays proches.
  • Si les produits du pays suffisent à satisfaire la demande, Bio Suisse limite l'homologation Bourgeon des produits importés.
  • Bio Suisse limite la reconnaissance Bourgeon des produits étrangers dont la transformation est entièrement effectuée à l'étranger. Cette restriction ne concerne pas les transformations simples (par exemple séchage, congélation, dégermage, nettoyage, tri) effectuées directement dans le pays d'origine.
  • En principe, les produits frais (fruits et légumes frais) d'outre-mer ne peuvent pas être reconnus comme produits Bourgeon. Les pays méditerranéens ne sont pas considérés comme pays d'outre-mer. Les jus de fruits et les produits surgelés sont assimilés à des produits frais. Font exception les produits qui ne peuvent pas être cultivés en Suisse ou en Europe pour des raisons climatiques.
  • Le contrat de licence peut être refusé à des produits qui nuisent à l'image du Bourgeon. Cette évaluation tient compte des critères suivants: écologie, distance de transport, emballage, attentes des consommateurs. Exemples de produits qui ont été refusés ces dernières années sur la base de cette restriction: vins d'outre-mer, conserves de tomates d'outremer, caviar, thé froid instantané.

LE MONDE DU BIO EST EN MOUVEMENT. RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES ACTUALITÉS GRÂCE À NOTRE NEWSLETTER.