int(3334)

MENU

Initiative Pour une eau potable propre et une alimentation saine


INITIATIVE "POUR UNE EAU POTABLE PROPRE ET UNE ALIMENTATION SAINE"

LE MONDE EST CE QU'IL MANGE

Les listes de commissions ont davantage d'influence que les bulletins de vote. Les consommatrices et les consommateurs n'ont pas besoin d'attendre les politiques pour agir. Ils peuvent immédiatement favoriser l'amélioration en choisissant d'acheter des produits bio.

LE BIO EST UNE BONNE SOLUTION

Son approche à la fois globale et détaillée permet au bio de fournir une contribution importante. Nous travaillons avec toutes celles et ceux qui aident à résoudre les problèmes réels.

LE BIO SIGNIFIE LA COLLABORATION ENTRE L'HOMME, L'ANIMAL ET LA NATURE

Nous évitons ce qui nuit à l'équilibre: pesticides, engrais chimiques, antibiotiques (exception: en cas d'urgence).

OUI OU NON: BIO SUISSE RESPECTE LES DEUX OPINIONS

Car il y a de bonnes raisons pour et contre.

QUEL EST L'AVIS DE BIO SUISSE SUR L'INITIATIVE "POUR UNE EAU POTABLE PROPRE ET UNE ALIMENTATION SAINE"?

L'Assemblée des délégués devrait discuter de l'initiative en novembre 2020.

Cette initiative identifie certains des problèmes les plus importants comme ceux de la pollution de l'eau potable par les pesticides de synthèse, des antibiotiques, des cycles ouverts impliquant l'importation d'énormes quantités d'aliments concentrés pour le bétail.

L'initiative exige que les subventions allouées à l'agriculture ne soient octroyées qu'à des systèmes agricoles qui ne mettent pas en danger la santé et l'environnement et qui ne polluent pas l'eau potable. L'article sur l'agriculture qui se trouve dans la Constitution fédérale doit être modifié dans ce sens.

Quelques ambiguïtés entachent encore la discussion politique. Cela crée en effet une très grande marge d'interprétation et ouvre toute grande la porte à nombre d'arguments des opposants. Les deux côtés ont fait faire des expertises.

Les opposants recourent à l'argument des coûts et disent qu'il faudra utiliser davantage de surface agricole à l'étranger. Ils critiquent aussi le fait que, si les agriculteurs seraient effectivement contraints de pratiquer une production plus durable, les consommateurs pourraient quant à eux continuer d'acheter des produits non durables

Les conséquences pour les producteurs bio pourront être aussi bien positives que fortement négatives - tout dépendra de la mise en œuvre et des types d'entreprises agricoles.

LIENS

LE MONDE DU BIO EST EN MOUVEMENT. RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES ACTUALITÉS GRÂCE À NOTRE NEWSLETTER.