int(3040)

MENU

Pesticides


DAVANTAGE DE BIO - MOINS DE PESTICIDES

On trouve des pesticides de synthèse dans de nombreux sols et cours d'eau. Et l'homme en absorbe via sa nourriture. L'agriculture biologique renonce à tous les produits de ce genre et préfère miser sur des variétés résistantes, de bonnes rotations culturales, la diversité de la nature avec tous ses organismes utiles et sur les intrants respectueux de l'environnement répertoriés dans la Liste des intrants du FiBL.

Les méthodes et les intrants utilisés en agriculture biologique peuvent aussi être utilisés par les agriculteurs conventionnels. Et le bio n'arrête pas son développement. Il a par exemple été possible de diminuer très fortement les quantités de cuivre utilisées et même d'y renoncer totalement (PDF 503 KB, en allemand). On trouve tout en haut de la liste des priorités de l'agriculture biologique la sélection de variétés résistantes et adaptées ainsi que les solutions à des problèmes spécifiques comme le méligèthe du colza par exemple.

Les paysans bio ont sans cesse des problèmes avec les pesticides utilisés par leurs voisins conventionnels. L'actuelle législation sur les pesticides n'oblige pas les utilisateurs des pesticides de synthèse à respecter des distances de protection. Les paysans bio doivent donc subir les dérives de pesticides qui touchent leurs champs et déclasser ou retirer du marché les produits contaminés.

Les deux initiatives "Pour une eau potable propre et une alimentation saine" et "Suisse sans pesticides de synthèse" font l'objet de discussions intensives à Bio Suisse. Nous attendons du Conseil fédéral et du Parlement qu'ils prennent leurs préoccupations au sérieux. La politique agricole 2022+ doit viser à présenter des solutions viables dans lesquelles l'agriculture biologique joue un rôle important.

LIENS

LE MONDE DU BIO EST EN MOUVEMENT. RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES ACTUALITÉS GRÂCE À NOTRE NEWSLETTER.