MENU

Newsletter Avril 2015



NEWSLETTER AVRIL 2015

Le dicton dit vrai: l'herbe ne pousse pas plus vite si on tire dessus. Pour bien pousser, les plantes ont besoin d'un sol fertile, d'eau et de chaleur. Le sol est de toute façon le bien le plus précieux des paysans bio. Notre pays ne manque pas d'eau et le réchauffement printanier est aussi au rendez-vous. Donc les vaches bio vont pouvoir aller au pâturage et nous produire du délicieux lait bio. Ah, au fait: pour traire une vache, il faut prendre un trayon en main, tirer légèrement et appuyer correctement. Vous avez déjà essayé de traire une vache?

Bio Suisse


TOUJOURS PLUS D'AGRICULTEURS À BIO SUISSE


L'agriculture biologique a dernièrement progressé chaque année de 2 pourcent. C'est ce que montrent les chiffres présentés par Bio Suisse aux médias le 8 avril à Berne. Il y avait en 2014 en Suisse 6'387 producteurs bio enregistrés, dont 5'979 travaillaient selon le Cahier des charges de Bio Suisse - ce qui représente 95 producteurs de plus qu'en 2013. Le marché bio a aussi progressé. Le chiffre d'affaires total des produits biologiques a atteint 2,2 milliards de francs. Cela représente une croissance de 154 millions de francs (+ 7,5 %) qui fait atteindre aux produits bio une part de marché de 7,1 %.

>> Encore plus de chiffres bio

ESSAYEZ DE TRAIRE UNE VACHE BIO!


Le réchauffement printanier marque pour les vaches bio le début de la saison du pâturage; d'abord en plaine puis en altitude. Cela signifie que les bêtes seront au moins 26 jours par mois en plein air pour brouter de l'herbe, du trèfle et plein d'autres plantes. Les paysans Bourgeon favorisent ainsi le bien-être de leurs animaux et respectent le Cahier des charges de Bio Suisse, qui précise que les vaches doivent manger au minimum 90 % de fourrages grossiers. Et si ça fait longtemps que vous auriez voulu traire vous-même une vache, vous pouvez vous exercer sur une de nos drôles de vaches factices qui vont bientôt faire le tour des centres commerciaux suisses. Elles commenceront le 16 avril au Shoppi Tivoli à Spreitenbach AG. Il y a des livres pour enfants à gagner. Et ceux qui préfèrent une vraie vache trouveront certainement sur www.fermebourgeon.ch une ferme bio qui leur laissera respirer l'air de l'étable. Et le 18 avril sera de nouveau la Journée du Lait. Trinquons donc à sa santé, et pour une fois pas avec du vin!

>> Brochures d'information sur le lait bio

ALLER À L'HÔTEL GRÂCE AUX POMMES DE TERRE BIO


Lady Christl, Charlotte, Agata, Ditta, Victoria, Désirée - elles des noms que ne renieraient pas les membres d'un girls-band glamour, mais elles sont vêtues de sacs de pommes de terre. Et à bon droit puisque Lady Christl & Cie sont des variétés de pommes de terre comme on en plante en cette saison dans les champs bio de notre pays. Pour que leurs tubercules poussent dans les meilleures conditions possibles, les paysans travaillent leurs sols avec retenue, les désherbent mécaniquement - et même souvent à la main- et renoncent aux engrais chimiques, aux herbicides et aux traitements de synthèse. Voulez-vous tester vos connaissances sur les pommes de terre bio? Bio Suisse met en jeu deux week-ends pour deux personnes à l'hôtel bio du château de Wartegg.

>> Concours de Bio Suisse sur les pommes de terre

CHEZ BIO SUISSE: PRÉSIDENT DU JURY DU BOURGEON BIO-GOURMET


DEPUIS QUAND ET POURQUOI ÊTES-VOUS LE PRÉSIDENT DU JURY DU BOURGEON BIO-GOURMET DE BIO SUISSE?

J'ai mis mon savoir-faire à disposition de Bio Suisse depuis 2014 pour assurer que ce concours se déroule sans problèmes.

COMMENT JUGEZ-VOUS LES PRODUITS QUI PARTICIPENT AU CONCOURS?

Les produits sont d'abord jugés par un jury spécialisé dans l'analyse sensorielle qui utilise des formulaires de dégustation préimprimés. Ce jury travaille toujours par groupes de trois, c.-à-d. que trois pros de l'analyse sensorielle doivent trouver un consensus pour chaque produit. Le résultat de la dégustation ne se reflète en fin de compte pas seulement dans la note qui est attribuée, mais aussi sous forme d'un feedback professionnel qui résume les caractéristiques sensorielles du produit. Si les dégustateurs ne peuvent pas se mettre d'accord au sein du groupe, j'interviens en tant que président du jury et, dans les rares cas de ce genre, le produit est présenté au jugement d'un autre groupe.

QU'EST-CE QUI VOUS PROCURE LE PLUS DE PLAISIR DANS CE TRAVAIL DE PRÉSIDENT DU JURY?

Il y a la formation des membres du jury, et aussi la surveillance des dégustations, mais ce qui me procure le plus de joie c'est le moment où je vois les visages rayonnants de tous les fabricants qui reçoivent lors de la conférence de presse leur attestation de distinction bien méritée.

VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE QUELQUE CHOSE À DIRE AUX CONSOMMATEURS DE PRODUITS BIO:


Tous ceux qui sont sceptiques à l'égard du bio devrait aller visiter un producteur, p. ex. une ferme Bio Suisse, pour se rendre compte par soi-même, c.-à-d. se renseigner sur des faits et non des mythes.


>> En savoir plus sur Patrick Zbinden...




LE MONDE DU BIO EST EN MOUVEMENT. RESTEZ INFORMÉ DES DERNIÈRES ACTUALITÉS GRÂCE À NOTRE NEWSLETTER.